L'utilisation des dons


127 350 EUROS DE DONS EN 2016

La manifestation ODYSSEA REUNION 2016 a permis de récolter la somme de 127 350 euros de dons.

Retrouvez le détail dans notre dossier dons 2016.

Retrouvez le détail des dons récoltés depuis 2008 en cliquant ICI.

Ses 127 350 euros de dons ont été répartis comme suivant à plusieurs associations ou professionnels de santé.
 

AIDE AUX MALADES

COMITE REUNION LIGUE CONTRE LE CANCER

Le Comité Réunion de la Ligue Contre le Cancer a, dans ses objectifs, celui d’aider les malades atteints de cancer et leur famille. Ses actions relèvent du domaine de l’accompagnement des personnes malades du cancer du sein par l’attribution d’aides financières, d’aides ménagères ou de toutes autres prestations qui ont pour objectif de donner à chaque patiente les meilleures chances de guérison. C’est la commission sociale de la LCC qui gère ces dossiers.

Les fonds ODYSSEA, versés depuis 2008 au Comité Réunionnais de la Ligue Contre le Cancer, ont été utilisés de la manière suivante pour l’accompagnement des patientes et de leur famille : 3 aides exceptionnelles, 2 dépassements d’honoraires, 7 dossiers déplacements, 215 produits de confort, 101 prothèses capillaires, 123 soutien-gorges, 16 foulards, 8 prothèses mammaires, 32 turbans, 21 maillots de bain, 12 bonnets, 7 bandeaux, 2 casquettes, 4 tatouages.

En 2008, dix femmes avaient été aidées avec les premiers dons ODYSSEA. En 2016,  331 dossiers d’aides sont parvenus à la Ligue. 293 dossiers d’aides financières et 14 dossiers d’aides ménagères ont été éligibles aux aides attribuées pour un total de 69 964 euros d’aides. L’âge moyen des patientes soutenues en 2016 est de 55 ans avec une répartition suivante: 3% moins de 30 ans, 11% 31-40 ans; 29% 41-50 ans; 25% 51-60 ans; 25% 61-70 ans; 7% plus de 70  ans.

 

PREVENTION ET AIDE AUX MALADES

RUN ODYSSEA

L’association RUN ODYSSEA a pour objectif également de contribuer au financement de la prévention, de l’aide aux malades et de la lutte contre le cancer du sein à la Réunion. Les fonds ODYSSEA permettent, dans ce cadre, de poursuivre les actions impulsées par Run Odysséa, notamment en allant à la rencontre des associations financées par ODYSSEA mais aussi en étant à l’écoute des malades puisque Run Odysséa va désormais avoir une permanence hebdomadaire au CHU de Saint-Pïerre .

Run Odysséa participe également à de nombreuses manifestations de santé » dans l’île (journée mondiale de la santé, villages santé…) et est régulièrement consultée pour la mise en place de projets santé par le réseau Oncorun et l’association Run Dépistages.

 

ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES

COMITE DEPARTEMENTAL DE GYMNASTIQUE VOLONTAIRE - Programme Gym Après

Le Comité départemental de la Fédération française de  Gymnastique Volontaire a, dans ses objectifs, l’amélioration par un programme d’activité physique adapté de la qualité de vie des patients atteints et/ou en phase de rémission de cancers. Ce programme Gym Après Cancer, encadré par des animateurs sportifs formés et diplômés, est en place sur l’île de la Réunion depuis 2013. Il est destiné à  des personnes atteintes de cancer et/ou en phase de rémission ; les dons ODYSSEA seront particulièrement dédiés aux cancer du sein. Il vise à l’amélioration de la condition physique , à l’autonomie en termes de pratique physique, ainsi que l’adoption d’un mode de vie plus actif, tout en sortant les patientes d’un isolement certain.

Une soixantaine de femmes l’ont suivi en 2016 à Saint-Denis (le mardi et le vendredi de 9h30 à 10h30, le jeudi de 17h30 à 18h30 aux Camélias), Saint-Benoît (le mardi et le vendredi de 9h30 à 10h30 à la MJC), Saint-Paul (le mardi et le jeudi de 9h à 10h à la Grande-Fontaine) et au Tampon (le mardi de 18h à 19h et le jeudi de 9h30 à 10h30 à la MJC).

 

ASSOCIATION PAPAYES. « Pratique d’Activités Physiques Adaptées, de Yoga et Soins de support »

L’association PAPAYES, née en décembre 2014 en lieu et place de l’APASR,  a pour objectifs:

-la dispensation de cours dits « d’activité physique adaptée » (APA) à des patients atteints de cancer du sein en l’absence de contre-indication médicale à cette pratique, ainsi que la promotion et la mise en œuvre des activités dites de « soins de support », pour le bénéfice des personnes atteintes ou ayant été atteintes de cancer du sein à la Réunion.
-l’organisation matérielle d’échanges de pratiques professionnelles entre les professionnels médicaux et paramédicaux de la Réunion impliqués dans la prise en charge des patients atteints de cancers du sein, localisés ou métastatiques.

Le projet APA est en place depuis octobre 2012 et a regroupé en 2016 une trentaine de patientes en traitement ou fraîchement sorties. Avant le début des entraînements, encadrés par deux coaches APA deux fois par semaine à Saint-Pierre comme à Saint-Joseph (depuis 2015), chacune d‘elle a bénéficié d’un bilan biologique complet et d’un bilan osseux, cardiaque, diététique, qui a permis d’adapter leur menu sportif. Mais plus important encore, des bilans intermédiaires tous les 4-6 mois ont permis de vérifier les bénéfices apportés par l’activité physique et psychologiquement par la vie de groupe.

PAPAYES est aujourd’hui présidée et gérée par d’anciennes malades qui pratiquent également le yoga et la Dragon Boat et dont l’objectif est de développer leur association dans l’Ouest de l’île sur le secteur Le Port/La Possession.

Retrouvez ICI une présentation des activités Papayes.

 

ASSOCIATIONS RUN ODYSSEA ET RACING CLUB DE SAINT-DENIS

Les actions, mises en oeuvre par l’association Run Odysséa avec le soutien du RC Saint-Denis sur le Nord du département, relèvent du domaine de l’accompagnement des personnes malades du cancer du sein à la Réunion par la pratique hebdomadaire d’une activité physique régulière et encadrée : la marche nordique dont les effets de la pratique sont reconnus bons pour les malades.

La marche nordique est une autre conception de la marche, plus dynamique. Le principe est simple : il s’agit d’accentuer le mouvement naturel des bras pendant la marche et de propulser le corps vers l’avant à l’aide de deux bâtons qui permettent d’aller plus vite et de marcher plus longtemps.

En raison d’une technicité simple et d’un apprentissage peu fastidieux, la pratique procure un bien-être dès les premières séances. S’agissant d’un sport doux, il convient à tous, notamment aux personnes convalescentes. Il renforce les fonctions respiratoires et cardiaques. Il fait travailler 80% des muscles du corps, ce qui permet de dépenser deux fois plus de calories qu’en marche normale d’où une perte de poids plus importante.

Les programmes prévus à Saint-Denis, Saint-Paul et L’Etang-Salé seront ouverts aux femmes qui auront au préalable reçu un avis médical positif d’un médecin du sport. La pratique s’est bien développée à Saint-Denis et à L’Etang-Salé, à tel point qu’un second regroupement a été mis en place le mercredi en sus de celui du samedi matin.

En 2016, 25 femmes ont pratiqué régulièrement cette activité dans la bonne humeur. La plupart d’entre elles ont relevé le défi de participer au Relais pour la Vie à Bras-Panon organisé par la Ligue contre le cancer à Bras-Panon début avril en  se relayant pendant près de 22 heures.

 

ASSOCIATION AQUA BIEN-ETRE

L’association Aqua Bien-Etre souhaite aider les femmes atteintes d’un cancer du sein en leur proposant une Activité Physique Adaptée (APA), régulière et encadrée : l’Aqua-Santé  dont les effets de la pratique sont reconnus bons pour les malades. 

L’Aqua-Santé, consiste à offrir un temps (45 minutes) d’exercices et de détente aquatique, pour une reprise de confiance en soi au travers d’exercices simples et ludiques qui permettent de se mouvoir tout en douceur grâce à l’élément eau. Les exercices permettent  de retravailler la force, l’endurance, la mobilité et le souffle en respectant les spécificités de chacun.

Le programme existe sur la commune de Saint-Denis (Hotel Best Western chaque vendredi de 14h à 14h45) depuis 2014. Il s’est développé en 2015 avec une seconde séance davantage tourné sur l’apprentissage de la natation à la demande des patientes (vendredi de 15h à 15h45).

L’Ouest s’est ouverte également à cette pratique avec un groupe à la piscine de La Possession (le vendredi de 11h15 à 12h) et un autre à Plateau-Caillou (le jeudi de 11h15 à 12h).

Au total, 18 femmes sont suivi ce programme en 2016.

 

TAMPON ESCRIME

L’association Tampon Escrime, dont le maître d’armes Dominique Lorion a suivi la formation Escrime et cancer du sein mise en place par la fédération française d’escrime, a décidé de lancer cette activité sur la commune du Tampon dès le mois de mai 2016.

 Il s’agit d’une activité adaptée à la pathologie du cancer du sein, soumise à l’aval du milieu médical, complémentaire de la rééducation kiné. Elle s’adresse aux femmes en cours de traitement, sportives ou non. Elle permet de récupérer la mobilité du bras de façon ludique. A notre qu’aucune touche n’est portée…

Les termes employés pour parler des bienfaits de cette pratique par de riposte, un terme propre à l’escrime. On parle ainsi de Reconstruction, Image de soi, Posture, Oncologie,  Santé, Thérapie et Escrime mais aussi de Rire, Impulser le Plaisir, Oser, S’Amuser, Triompher avec Enthousiasme.

Sept femmes ont suivi ce programme en 2016. Les séances ont lieu chaque jeudi de 17h30 à 19h à la salle d’armes du Tampon.

 

CK SUD

En place depuis le mois de septembre sur le plan d’eau de la Rivière d’Abord, l’activité Pirogue V4 a été proposée en Activité Physique Adaptée par le CK Sud en accord avec la DRJSCS qui a participé financièrement à l’acquisition du bateau.

Expérimentale, la pratique, qui va dans la lignée de celle du Dragon Boat au Port, a été testée pendant quatre mois par sept pratiquantes et un médecin (le Dr Aliamus) qui a donné son aval pour la poursuite de la pratique sous la houlette d’entraîneurs diplômés.

C’est ensemble et en cadence que les équipières rament. Dans le but d’avancer ensemble.

 

BIEN-ETRE ET SOINS DE SUPPORT

ASSOCIATION UN AUTRE REGARD

Les actions mises en œuvre par l’association UN AUTRE REGARD relèvent du domaine de l’accompagnement des personnes malades du cancer du sein. Essentiellement par la mise en place d’actions gratuites annuelles auprès des malades dans le cadre des journées « Rester femme malgré le cancer » où des socio-esthéticiens, esthéticiens, coiffeurs… sont aux petits soins pour les malades. Quatre journées de ce type ont eu lieu à la Réunion l’an passé et ont démontré combien apporter du Bien-Etre aux malades était important. Près de 300 femmes y ont participé.

Quatre nouvelles journées « Rester femme malgré le cancer » sont programmées en 2017.

 

REZO ROSE

L’action, mise en œuvre ici par Run Odysséa consiste à créer un ANNUAIRE des acteurs proposant des soins de support et des activités physiques adaptées aux personnes atteintes du cancer du sein à la Réunion.  L’ambition de l’annuaire est de mobiliser  l’ensemble des acteurs intervenant dans la lutte contre le cancer du sein et de coordonner leurs actions afin de faciliter le parcours du patient.

Le réseau a pour objectifs de :

- permettre à un maximum de malades d’être aidés, soutenus pendant le traitement de leur cancer du sein mais également après celui-ci 
- tenir compte des expériences des malades d’hier et d’aujourd’hui afin de pouvoir répondre au mieux aux besoins des malades de demain
- optimiser la prise en charge du patient, son parcours de malade 
- faciliter la prise en charge globale et personnalisée du patient
- informer les patients sur l’accompagnement social, le parcours de soin
- améliorer l’orientation du patient au sein du dispositif de soins de support
- fédérer les associations et professionnels de soins de support,  favoriser leur coopération, la communication entre eux, mutualiser leurs moyens
-Informer les professionnels de santé ; développer leurs réflexions et leurs pratiques professionnelles communes
-Informer le réseau ville de l’existence du réseau

Le Rézo Rose prend en charge le financement des séances de soins de support (quatre maximum par spécialité)  pour les personnes malades qui en font la demande via l’annuaire. Plus de 80 femmes ont ainsi pu bénéficier de séances de socio-esthétique, d’art-thérapie, de refléxologie ou d’ostéopathie depuis le lancement du Rezo le 11 juin dernier.